fbpx

International Cultural Youth Exchange

ICYE

Historique de ICYE

Crée en 1949,  International Cultural Youth Exchange (ICYE) s’est développé peu après la deuxième guerre mondiale. C’était à l’époque un programme d’échange entre l’Allemagne et les États-Unis, visant à contribuer à la réconciliation des anciens belligérants .A l’origine, ICYE répondait avant tout à une grande demande pour des échanges d’écoliers classiques. L’organisation a par la suite évolué et propose aujourd’hui une large palette d’engagements sociaux internationaux. Aujourd’hui, ICYE s’est spécialisé avant tout pour des jeunes passionnés du voyage qui veulent s’engager à l’étranger en tant que bénévoles.

ICYE est actuellement représenté sur les cinq continents dans environ 40 pays dont la Belgique.  Les comités nationaux se chargent tous ensemble de garantir la qualité et la continuité des possibilités d’engagements sociaux.

En 1987 les Nations Unies ont reconnu officiellement ICYE comme une organisation contribuant aux objectifs de paix mondiale.

Depuis janvier 2022, le SVI est membre de ICYE.

Objectifs

  • Concrétiser la volonté de briser les barrières entre les cultures et les personnes
  • Promouvoir le principe d’égalité entre les cultures, les nations et les sexes
  • Permettre des expériences encourageant la compréhension internationale et interculturelle
  • Contribuer à plus de justice pour toutes les personnes qui souffrent d’injustices sociales, politiques, économiques et personnelles
  • Aider des jeunes à prendre conscience des problèmes et réalités de la communauté locale et nationale afin de mieux comprendre les réalités internationales sur le plan social, économique et politique
  • Encourager la solidarité internationale et favoriser l’engagement de jeunes en faveur des principes ci-dessus durant l’année d’échange et au-delà.

Le volontariat selon ICYE

Le réseau ICYE organise essentiellement des activités de volontariat à long terme. Ces projets de volontariat s’adressent à des jeunes âgés de 18 à 30 ans (ou plus) pour une  durée de 6 à 12 mois.

Pour participer à ces projets, aucun prérequis n’est demandé mais par contre il est indispensable d’être sincèrement motivé par le projet et un rien débrouillard. Pour le reste, on t’expliquera tout lors de la formation pré-départ.

Le SVI et ses partenaires locaux ne sont pas des agences de voyages qui proposent des voyages organisés « all inclusive » et dont le service est irréprochable.

ICYE se définit davantage comme un intermédiaire qui permet un échange culturel entre un.e volontaire, un projet et une famille d’accueil. La réussite d’un séjour de volontariat est avant tout la responsabilité des volontaires et dépend de leur ouverture d’esprit et de leur implication. Le rôle d’ICYE est de les accompagner et les soutenir dans ce processus !

Nos bénévoles travaillent exclusivement dans des structures non commerciales : comme par exemple des écoles primaires, des jardins d’enfants, des foyers pour personnes handicapées, des organisations de promotion des droits de l’homme, des ateliers d’artisans, des parcs nationaux,  des organisations environnementales, etc

La liste des projets ICYE est consultable via le site moteur de recherche sur notre site web.

Attention, contrairement à nos autres projets de volontariat, les dates de départ pour les projets ICYE se font uniquement en janvier/février et juillet/août !

Départ en janvier / février : date limite d’inscription :  31 octobre

Départ en juillet / août : date limite d’inscription : 30 avril

Principe de réciprocité

Le programme de volontariat à long terme ICYE repose sur le principe de la réciprocité : Pour tout membre du SVI envoyé chez l’un de nos partenaires ICYE, le SVI s’engage à recevoir un jeune du même pays en Belgique. Concrètement, l’argent que les volontaires du SVI participant au programme paye est donc, entre autres, utilisé pour financer le programme des volontaires étrangers ici en Belgique. De même, l’argent des participants internationaux reste dans leurs pays d’origine et est utilisé pour les participants du SVI. C’est une des particularités d’ICYE : Nous ne permettons pas uniquement aux volontaires du SVI d’effectuer un séjour de volontariat, mais nous donnons aussi la possibilité aux participants d’autres pays – entre autres du “Sud” – de vivre une telle expérience en Belgique ! De cette manière le volontariat n’est pas réservé aux jeunes des pays « riches » mais à tous.

La formation et le suivi

S’expatrier dans un nouveau pays ne s’improvise pas surtout si c’est la première fois ! C’est pourquoi une formation pré-départ en résidentiel est organisée avant chaque départ. Il est indispensable d’y participer !

Durant le week-end de préparation, nous discuterons ensemble de tous les sujets importants en lien avec ta future expérience : que mettre dans sa valise, la sécurité, les vaccins, le choc culturel, le concept de volontariat, les stéréotypes et bien d’autres choses. De plus, tu feras connaissance avec notre équipe mais aussi avec les autres volontaires. Une fois de retour, un week-end retour te permettra de retrouver et d’échanger avec les anciens volontaires sur vos expériences personnelles à l’étranger.

A l’arrivée, des séminaires sont aussi mis en place : le premier, à l’arrivée des volontaires, permet de leur donner quelques repères culturels, des cours de base de la langue locale et de leur faire rencontrer les autres volontaires. Deux séminaires d’évaluation ont également lieu en milieu et en fin de programme.

Dans chaque pays, le comité de la Fédération ICYE est chargé d’accueillir les volontaires étrangers à leur arrivée, d’assurer l’encadrement et le suivi du volontaire tout au long de l’année.

Et le SVI reste disponible également pour le volontaire si il en ressent le besoin.

Les langues

La structure d’accueil veille à l’intégration du volontaire et l’aide, selon les possibilités, à trouver une opportunité d’améliorer son niveau en langue par le biais de cours si le volontaire en manifeste le désir. Participer à un projet ICYE c’est clairement une opportunité unique pour apprendre une langue étrangère en plus d’une expérience de vie !

Combien coûte un projet ICYE

Les projets ICYE sont plus onéreux que les projets LTV car ils couvrent l’ensemble des dépenses sauf le transport. Vous devez compter entre 5000 et 6500 euros pour une année (frais de transport non inclus)

Durant leur volontariat, les participants sont nourris et logés soit dans le projet d’accueil soit en famille. Le billet d’avion et les frais de visas sont à votre charge.

En tant que volontaire, il est important que vous sachiez à quoi votre argent est dédié.

Le coût du programme inclus :

  • Les frais engagés avant votre départ – Préparation et gestion de projet – Information, sélection et préparation des volontaires potentiels – Réunion préparatoire dans le pays d’origine avant le départ
  • Les frais sur place – L’accueil à l’aéroport à l’arrivée ainsi que le transport pour vous rendre sur le lieu de votre activité est assuré. – Une assurance médicale, accident / invalidité et responsabilité civile est nécessaire et incluse. – Un séminaire d’accueil – Un camp d’évaluation en milieu de programme
  • Un bilan à la fin du séjour
  • L’argent de poche défini par la fédération internationale
  • Les coûts liés au comité sur place qui assure votre suivi
  • Les frais structurels du SVI